Déclaration d’intérêt — Conseil d'administration provisoire de l’Association des administratrices et administrateurs des écoles publiques de la Nouvelle-Écosse

Occasion offerte

Les administrateurs travaillant dans les écoles, aux centres régionaux pour l’éducation et au Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) vont former une nouvelle association, appelée l’Association des administratrices et administrateurs des écoles publiques de la Nouvelle-Écosse, à partir du 1er aout.

Cette association donne aux administrateurs les pouvoirs, en tant que leadeurs pédagogiques, de favoriser la mise en place des conditions débouchant sur l’excellence chez les élèves et chez les enseignants.

Elle offre également aux administrateurs la possibilité de défendre leurs intérêts communs et leurs préoccupations, depuis les questions de formation et d’apprentissage en collaboration jusqu’aux modalités et conditions de leur emploi.

Il nous faut un conseil d’administration provisoire pour diriger le processus de mise en place de la nouvelle association.

Tous les administrateurs, selon la définition de la loi sur les relations d’emploi avec les administrateurs des écoles publiques (Public School Administrators Employment Relations Act)*, sont invités à déclarer leur intérêt pour la participation à ce conseil d’administration provisoire.
 

Calendrier

Il est prévu que la sélection des membres du conseil d’administration se fera au plus tard le 1er juin.

Le conseil d’administration provisoire ne sera officiellement nommé que le 1er aout, mais ses membres pourront choisir de se réunir avant cette date pour préparer les choses et définir les structures de soutien nécessaires.

Le conseil d’administration provisoire est censé rester en place jusqu’à la première assemblée générale annuelle de l’AAAEPNE, qui devrait avoir lieu à l’automne 2018.

Les membres du conseil d’administration provisoire seront libérés de leurs tâches pour les réunions prévues pendant les heures d’école. Les dépenses (frais de déplacement, frais de repas, etc.) seront également couvertes conformément aux lignes directrices pour la province.
 

Champ d’exercice

Le travail du conseil d’administration provisoire est censé comprendre les aspects suivants :

  • préparer la première réunion des membres, qui doit avoir lieu avant le 31 aout (sachant que le conseil d’administration provisoire peut décider d’organiser cette première réunion non pas en personne, mais virtuellement);
  • définir la vision pour l’association, en consultation avec les administrateurs;
  • faire des recherches et préparer des points à examiner pour l’association, sur des aspects comme le règlement administratif, la constitution, le processus de prise de décisions, les frais d’adhésion, l’accord d’affiliation avec le NSTU, etc.
  • mettre en évidence les domaines à développer pour faciliter le travail sur le protocole d’entente, qui devront être examinés par le conseil d’administration permanent (par exemple, le processus de règlement des conflits);
  • préparer la première assemblée générale annuelle et l’élection du conseil d’administration permanent, qui doivent avoir lieu à l’automne 2018).

Le conseil d’administration provisoire se verra fournir des activités de perfectionnement professionnel et de formation, des travaux de recherche et d’autres dispositifs de soutien, selon ce qu’il aura indiqué, pour assurer la mise en place de l’association.

Pour faire partie du conseil d’administration provisoire, il convient d’avoir de solides compétences en organisation et en relations interpersonnelles et de s’intéresser à la gouvernance et aux processus s’y rapportant (élections équitables, déroulement des réunions, etc.)
 

Composition

  • Le conseil d’administration provisoire se composera de 13 administrateurs. Pour assurer une représentation proportionnelle, les sièges devront se présenter comme suit :
    • 4 sièges pour des personnes occupant les fonctions suivantes : directeur général de centre régional pour l’éducation ou de conseil scolaire, directeur/superviseur ou coordinateur
    • 8 sièges pour les directions et directions adjointes d’école
    • 1 siège non désigné, pour renforcer la diversité de la composition du conseil
  • Les déclarations d’intérêt seront examinées par un comité représentatif d’administrateurs qui ne s’intéressent pas à la participation à ce conseil d’administration. Ils tiendront compte de la diversité géographique et culturelle et de la parité entre les sexes et ils feront leurs recommandations au ministre des Relations de travail. Des représentants de l’Association des administrateurs éducatifs de la Nouvelle-Écosse (AAENE) et du comité permanent du Forum des directrices et directeurs d’école assureront ensemble la direction du processus et on s’attend à ce qu’ils incluent également des administrateurs qui ne sont pas membres de l’AAENE ou du forum.
Les membres du conseil d’administration provisoire pourront présenter leur candidature à l’élection des membres du conseil d’administration permanent.
 

Comment déclarer mon intérêt?

Si cela vous intéresse de siéger au conseil d’administration provisoire, vous pouvez déclarer votre intérêt à l’adresse https://edapps.ednet.ns.ca/Surveys/EOI-FR.

La date limite est le vendredi 18 mai avant 16 h 30.
 

Autres renseignements

La loi sur les relations d’emploi avec les administrateurs des écoles publiques définit les administrateurs comme étant des enseignants qui

(i) sont employés par un centre régional pour l’éducation, le CSAP ou le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et qui

(ii) détiennent, à titre permanent ou par intérim, un poste de supervision de rang supérieur à celui de chef de département, notamment un poste de directeur général régional ou de directeur général, de directeur, de superviseur de sous-systèmes, de coordinateur, de direction ou de direction adjointe d’une école.

Ceci ne comprend pas les enseignants remplissant le rôle d’« enseignant responsable » selon une entente professionnelle ou le titulaire d’un permis d’enseigner émis par le ministre.

Pour en savoir plus sur l’association et la loi sur les relations d’emploi avec les administrateurs des écoles publiques, qui instaure cette association, veuillez consulter le site Web de l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse.