Retour à l’école : FAQ


<< Retour à l’école

mis à jour le 27 juillet 2020

Santé et sécurité

Quelles sont les mesures qui seront mises en place pour garantir la sécurité des élèves et du personnel?

La première mesure est évidente : une bonne hygiène des mains. Les élèves et les membres du personnel auront l’obligation de se laver les mains quand ils entrent dans l’école, avant de manger et après avoir mangé et tout au long de la journée. Il y aura un renforcement des procédures de nettoyage et les surfaces touchées fréquemment seront nettoyées tout au long de la journée. Aux niveaux scolaires pour les plus jeunes, nous demanderons aux classes de rester ensemble. Les récréations seront échelonnées et il y aura de nombreuses activités et exercices en plein air. Le mobilier non essentiel sera enlevé ou mis de côté dans la salle de classe, afin de disposer de plus de place pour espacer les pupitres. Les élèves et les membres du personnel seront censés se surveiller et rester à la maison s’ils se sentent malades. Il y aura une politique d’interdiction du partage, ce qui signifiera que les élèves n’auront pas le droit de partager les fournitures scolaires. Si l’on utilise des appareils technologiques, ils devront être nettoyés entre chaque utilisation. Il n’y aura que peu de visites dans l’école, uniquement pour les visiteurs essentiels. Les parents devront déposer leur enfant à l’extérieur.

Est-ce qu’on renverra les élèves ou les membres du personnel à la maison s’ils se sentent mal? Qui prendra cette décision?

Lorsque les gens se sentent malades, il faut qu’ils rentrent à la maison. Pour les jeunes enfants, on aura un local à l’école où ils pourront s’isoler jusqu’à ce qu’on vienne les chercher pour rentrer à la maison. Les membres du personnel peuvent rester avec les jeunes enfants du moment qu’ils portent l’équipement de protection individuelle (EPI) approprié. L’école tiendra un registre des personnes qui sont entrées en contact avec l’individu et elle créera une « bulle » pour ces personnes, afin de limiter les risques de propagation du virus.

Est-ce que vous prendrez la température des gens le matin?

Non. On demandera aux élèves, aux membres du personnel et aux familles de rester à la maison s’ils ne se sentent pas bien. Il y aura un outil de dépistage pour les familles et les enfants, comme dans les services de garde d’enfants. Les écoles n’ont pas l’obligation de faire un dépistage physique des enfants.

Il n’est pas possible pour tout le monde de porter un masque. Est-ce que les élèves et les membres du personnel qui ne peuvent pas en porter devront fournir une attestation du médecin?

Il peut y avoir un petit nombre d’élèves ayant des problèmes sensoriels ou des problèmes de santé qui font que le masque n’est pas tolérable pour eux. Nous demandons aux parents de ces élèves de consulter leur école pour préparer un plan pour leurs enfants.

Est-ce qu’on fournira un masque à chaque élève?

Il est recommandé aux élèves d’apporter et de porter leur propre masque. On fournira un masque aux élèves qui n’en ont pas. Vous trouverez des renseignements sur les masques non médicaux sur le site Web du gouvernement, à l’adresse https://novascotia.ca/coronavirus/staying-healthy/fr/#masks.

Est-ce que le port du masque sera obligatoire dans l’école? Qui devra en porter un?

Nous suivons les instructions des services de santé publique. Comme le disent ces services, on utilise un masque quand il n’est pas possible de garder ses distances. À ce stade, le port du masque est obligatoire pour les élèves du secondaire et les enseignants dans les couloirs et dans les parties communes. Tous les élèves auront l’obligation de porter un masque à bord des autobus scolaires, sauf s’ils ne peuvent en porter un pour des raisons médicales. Les enseignants et les élèves peuvent porter un masque s’ils le souhaitent.

Qu’arrivera-t-il s’il y a un cas de COVID-19 dans l’école? Est-ce que l’école sera fermée? Est-ce que tout le monde sera testé?

S’il y a un cas dans l’école, on en informera immédiatement les services de santé publique et ils indiqueront à l’école et au centre régional pour l’éducation ou conseil scolaire les mesures à prendre. L’école suivra le document avec les recommandations fourni par les services de santé publique pour les écoles, en concertation avec ces services.

Parents et élèves

Est-il sans danger pour les élèves de retourner à l’école?

Nous suivons les instructions des services de santé publique et les conseils des pédiatres et des psychologues du centre IWK. L’idéal pour l’apprentissage des élèves est qu’ils soient dans la salle de classe. C’est important pour leur développement affectif, mental, social et physique. Les jeunes enfants resteront dans une seule et même salle de classe à l’école, dans le cadre de leur « bulle » ou « cohorte ». Les élèves plus âgés et les membres du personnel auront l’obligation de porter un masque dans les couloirs et les parties communes. Les salles de classe seront configurées de façon à avoir autant d’espace que possible entre les pupitres.

Le système immunitaire de mon enfant est compromis et il ne peut pas aller à l’école. Comment va-t-il faire ses études?

Lors de nos consultations avec le centre IWK, nous avons parlé du très petit nombre d’enfants qui ne pourront pas aller à l’école pour faire leurs études. Il y a des processus existants en place pour gérer ces situations exceptionnelles. Les élèves qui ne sont pas en mesure d’aller à l’école recevront les documents pour l’apprentissage à la maison. La discussion se fera entre la famille et l’école de l’enfant.

Tout au long de l'année scolaire, il y a divers évènements et réunions de parents, que se passera-t-il avec les assemblées, les concerts, les évènements spéciaux, la soirée du programme d’études et la soirée des parents-enseignants? Est-ce que cela ira de l'avant?

Il y aura toujours des évènements scolaires, mais ils pourraient cependant paraitre différents. Les réunions parents-enseignants peuvent se faire par téléphone ou par vidéoconférence, tandis que les assemblées scolaires se feront par interphone ou par vidéo. Au fur et à mesure que des changements seront apportés aux restrictions de santé publique, nous continuerons d'examiner ce qui est faisable pour les écoles.

Qu’en est-il des évaluations? Est-ce que mon enfant recevra un bulletin? Des notes?

L’enseignement et l’évaluation vont de pair. Les enseignants feront part aux élèves de leurs réactions sur leur apprentissage et l’évaluation sert à définir les étapes suivantes dans l’enseignement. Il est important que les élèves et les parents comprennent bien où se situe l’enfant dans son apprentissage. Nous enverrons des bulletins scolaires pour toutes les matières, comme lors des années précédentes. Nous encourageons les parents à s’inscrire au portail en ligne dans PowerSchool, parce qu’il sera plus facile de voir les informations qui y sont affichées et de recevoir les bulletins scolaires par voie électronique.

Est-ce que les enfants sont autorisés à utiliser les équipements de jeux?

À l’heure actuelle, les équipements de jeux peuvent être utilisés par les enfants. Les services de santé publique nous aviseront si nous devons restreindre l'accès aux terrains de jeux. Les élèves devront se laver les mains avant d'entrer à l'école.

Mon enfant a attrapé la COVID-19 et a l’obligation de rester à la maison pendant deux semaines. Comment va-t-il poursuivre son apprentissage?

Si l’enfant a l’obligation de s’isoler ou a un problème de santé, il y aura des structures de soutien pour lui pour l’apprentissage à la maison.

Est-ce que tous les sports seront accessibles aux élèves?

La Fédération d'athlétisme scolaire de la Nouvelle-Écosse planifie les sports conformément aux lignes directrices de Sport Nouvelle-Écosse approuvées par les services de santé publique. Le plan de la Fédération d'athlétisme scolaire de la Nouvelle-Écosse pour les sports scolaires sera fourni aux écoles et aux familles lorsqu'il sera finalisé.

Mon enfant a tellement pris de retard dans son apprentissage au printemps! Que vont faire les écoles et les enseignants pour veiller à ce que les enfants ne restent pas à la traine et ne risquent pas de manquer des aspects importants de leur éducation?

À la rentrée de septembre, les enseignants collaboreront avec les élèves pour bien comprendre où ils en sont et déterminer ce qu’ils savent et ce qu’ils ne savent pas. Ce type de bilan se fait tous les ans à la rentrée de septembre. Les enseignants qui auront besoin d’un soutien supplémentaire pour faire ce travail cette année auront accès à des ressources et des formations en ligne. On mettra un accent plus prononcé sur cette étape d’évaluation récapitulative cette année. Cela figure dans notre plan pour le retour à l’école.

Est-ce que les élèves participeront à toutes les matières, y compris l'éducation physique et la musique, si les cours en personne reprennent?

Nous proposerons toutes les matières, y compris la musique et l'éducation physique. Ces matières peuvent simplement paraitre différentes. Nous travaillons avec les services de santé publique sur un plan qui permettra aux élèves de s'impliquer dans ces matières en toute sécurité.

Votre plan décrit trois options. Quand est-ce que vous saurez quelle option sera retenue pour la rentrée de septembre? Quels sont les facteurs qui déclencheront le passage d’une option à une autre?

Nous prévoyons de rouvrir les écoles et de demander aux élèves de retourner à l’école. S’il faut apporter des changements à l’échelle de l’école, de la région ou de la province, ce sont les services de santé publique qui en décideront. N’oubliez pas que notre approche dépendra de la situation dans les communautés pour ce qui est de la COVID-19. Nous avons choisi une approche souple et précise. S’il n’y a aucun cas de COVID-19 ou un nombre limité de cas, alors les enfants seront dans la salle de classe. S’il y a des cas dans une communauté particulière, alors il est possible que nous fermions certaines écoles, si les services de santé publique nous le demandent, tout en laissant la plupart des écoles ouvertes dans la province. Notre plan est souple et s’adaptera à la situation.

Si nous devons passer à l’option d’un apprentissage en partie ou entièrement à la maison, que ferez-vous pour garantir que les élèves seront en mesure de bénéficier d’une éducation adéquate? Au printemps, les familles n’avaient pas toutes accès aux outils technologiques ou à Internet.

Nous savons qu’il y a eu des problèmes pour l’apprentissage à la maison au printemps dernier. Les parents nous ont fait savoir qu’il fallait que nous fassions un meilleur travail et c’est ce que nous allons faire. Nous avons recueilli plus de 28 000 réponses à nos sondages auprès des parents/tuteurs et des élèves concernant l’expérience de l’apprentissage à domicile. Ils nous ont indiqué les besoins et fait des suggestions pour améliorer les choses. Nous nous sommes servis de leurs commentaires et suggestions et aussi des commentaires et suggestions des enseignants pour renforcer les attentes concernant l’éducation en ligne pour les enseignants. Nous sommes encore en train de mettre la dernière main à ces attentes et nous les communiquerons dans les semaines qui viennent. Nous prévoyons également le déploiement de tout un arsenal d’appareils technologiques pour les élèves qui n’ont pas d’appareil ou dont l’accès à un appareil est limité. Plus de 14 000 appareils neufs ou remis à neuf ont été commandés pour l’automne. Pour les personnes sans accès à Internet, il y aura la possibilité de se rendre dans l’école si nous adoptons l’option mixte pour l’apprentissage. Si les élèves doivent rester à la maison, alors nous nous servirons de clés USB, comme dans les mises à l’essai qui ont eu lieu pendant la période d’apprentissage à la maison au printemps dernier.

Prématernelle

Est-ce que la prématernelle va aller de l'avant? N'y aura-t-il pas des difficultés à faire en sorte que les enfants restent physiquement à distance?

Nous allons de l'avant avec notre engagement envers la prématernelle. Nous avons beaucoup travaillé avec les services de santé publique et le IWK Health Centre sur la réouverture des services agréés de garde d'enfants. Des principes et des pratiques exemplaires similaires, y compris le lavage intensif des mains et le nettoyage des surfaces à contact fréquent, s'appliqueront aux enfants d'âge préscolaire.

Enseignants

Si vous passez à un modèle d'apprentissage mixte et que vous devez ajouter plus de classes pour les plus jeunes enfants, comment trouverez-vous suffisamment d'enseignants?

Fournir des milieux d'apprentissage sécuritaires est une responsabilité partagée. Si nous passons à l'apprentissage mixte, nous continuerons d'offrir une expérience éducative riche, mais cela peut paraitre différent. Nous avons une capacité qui existe déjà dans le système scolaire. Un certain nombre d'enseignants sont affectés à d'autres tâches dans le système scolaire, soit en travaillant sur des programmes au niveau régional, soit en travaillant sur des projets au sein du département. Les régions et le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) ont travaillé sur l'espace requis et les affectations du personnel pour s'assurer que l'apprentissage mixte peut être mis en œuvre de manière efficace. Les directeurs d'école communiqueront les plans spécifiques de leur école à la communauté scolaire à l'automne.

Est-ce que les enseignants peuvent refuser de travailler s'ils sentent que leur santé et leur sécurité sont compromises?

Il existe des règles régissant la santé et la sécurité au travail. Les services de santé publique nous informent que le personnel et les élèves peuvent retourner à l'école. Nous avons mis en place des mesures pour réduire les risques. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec tous nos syndicats sur le plan pour le retour à l'école.

Transport en autobus

Existe-t-il un plan pour transporter les élèves en autobus en septembre?

Oui, les élèves seront transportés en autobus selon les pratiques existantes, mais ils devront porter des masques à bord des autobus.

Que se passe-t-il si un élève refuse de porter un masque dans l’autobus (et à l'école)? Qui surveille les règles dans l’autobus?

Nous savons que le port d'un masque peut être une nouvelle expérience pour les enfants, et c'est pour cette raison que l'éducation et la communication joueront un rôle clé pour aider les enfants à comprendre pourquoi il est nécessaire de le porter et comment le faire. Nous avons besoin de parents, de tuteurs et d'enseignants pour travailler avec les enfants afin de s'y habituer. Nous savons que cela peut prendre du temps pour certains élèves, et que d’autres auront des raisons médicales de ne pas porter de masque. Nous demandons aux familles de parler à leurs enfants, et de pratiquer le port du masque dans le cadre de la préparation habituelle à la routine scolaire. Nos spécialistes produisent des vidéos et fournissent des conseils pour aider les parents à préparer leurs enfants à une année scolaire d’un autre genre.

Les élèves qui ont besoin de dispositifs de soutien supplémentaires

Cela a été une période difficile pour les élèves, quels services de santé mentale et autres dispositifs de soutien sont mis en place pour soutenir leur retour à l'école? Quels dispositifs de soutien seront mis en place si nous passons à l'apprentissage à la maison?

Nous prenons des mesures pour nous assurer que les élèves qui ont besoin de dispositifs de soutien supplémentaire continuent de recevoir des services, quel que soit le stade d'apprentissage auquel nous en sommes. Évidemment, si tout le monde retourne à l'école, il n'y aura pas de changement de service. Dans le cadre de notre modèle mixte, tous les enfants recevant des services spéciaux pourront aller à l'école même si leur classe ou leur cohorte reste à la maison. Si nous passons à l'apprentissage à la maison, nous continuerons de fournir des services par le biais de conférences téléphoniques, de vidéos et d'autres technologies en ligne.

Comment allez-vous proposer des programmes alimentaires, comme le programme du déjeuner?

Ces programmes continueront d'être offerts, mais, comme beaucoup d'autres, les choses se feront différemment. Nous reconnaissons l'importance de ces programmes pour bon nombre de nos élèves et avons une équipe d'éducateurs et de professionnels de la santé qui travaillent sur l’aspect logistique afin de continuer à soutenir cette approche dans nos écoles en septembre.

Qu'avez-vous appris des sondages auprès des parents et des élèves?

Nous avons entendu dire que les parents voulaient davantage de structure pour l'apprentissage à la maison. Certains ont eu des difficultés avec la technologie et l'accès à Internet. Il y avait une grande différence dans la quantité d'apprentissage et de soutien dont les gens ont bénéficié. Nous traitons donc ces problèmes et planifions comment soutenir les élèves qui n'y ont pas accès. Le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance a investi 4 millions de dollars pour acquérir 14, 000 appareils supplémentaires qui seront distribués dans les régions pour répondre aux besoins. Des attentes claires pour l'enseignement et l'apprentissage à la maison ont été mises au point avec nos partenaires en réponse aux rétroactions des parents, des élèves et des enseignants et seront partagées afin que chacun sache à quoi s'attendre et quoi faire en cas de difficultés.

Si une ordonnance de maintien à la maison est émise et que tous les élèves doivent rester à la maison, est-ce que cela comprendra les services agréés de garde d'enfants?

Cela dépendra des services de santé publique. Nous nous en remettrons aux ordonnances et décisions des services de santé publique concernant la fermeture d'entreprises réglementées pour des raisons de santé.