Évaluation

Normes de rendement en lecture et en écriture

Voici les normes de rendement en lecture et en écriture par niveau scolaire :

Contexte

Les normes de rendement en lecture et en écriture sont des documents qui ont été élaborés par les provinces de l’Atlantique sous les auspices du Conseil atlantique des ministres de l’Éducation et de la Formation (CAMEF). C’est le ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick qui était responsable du projet, les autres provinces ayant fourni leurs suggestions à différents points bien définis dans le processus.

La première version des normes de rendement a été élaborée en concertation avec les enseignants et les membres du personnel des conseils scolaires. Pour peaufiner cette première version, on s’est appuyé sur les commentaires et suggestions de groupes de travail composés d’éducateurs, sur l’examen des normes employées par divers conseils scolaires et provinces dans le pays, sur les évaluations provinciales et sur le travail des éducateurs et des chercheurs décrit dans des ressources professionnelles.

La dernière version provisoire des documents a été produite pour des mises à l’essai et vérifications dans les provinces de l’Atlantique. Les commentaires recueillis ont permis de faire les dernières modifications pour produire la version officielle des normes de rendement.

Fonction

Le but des normes de rendement est d’établir des attentes communes en lecture et en écriture pour tous les éducateurs du Canada atlantique concernant les élèves à la fin des niveaux scolaires désignés (de l’entrée à la maternelle jusqu’à la 9e année).

Les normes de rendement répondent à la question suivante : « Quel niveau d’indépendance les élèves devraient-ils avoir atteint en lecture et en écriture à la fin de chaque niveau scolaire? » Elles se fondent sur les résultats d’apprentissage en lecture et en visionnement et sur les résultats d’apprentissage en écriture et en représentation du programme d’études de langue du Canada atlantique de 1998, de la maternelle à la 9e année. (Voir la correspondance avec les résultats d’apprentissage en annexe.)

La directive du projet porte uniquement sur la définition de normes de rendement en lecture et en écriture. Mais il ne faut pas négliger l’enseignement en salle de classe des autres résultats d’apprentissage visés en langue (c’est-à-dire les résultats d’apprentissage non abordés dans les domaines « lecture et visionnement », « écriture et représentation » et « parole et écoute »).

Les normes définissent des attentes raisonnables à la fin de l’année en lecture et en écriture, en décrivant deux niveaux pour l’élève :

  • La norme de rendement approprié décrit ce que l’élève doit savoir et être capable de faire pour répondre aux attentes des résultats d’apprentissage du niveau scolaire.
  • La norme de rendement élevé décrit ce que l’élève doit savoir et être capable de faire pour répondre aux attentes des résultats d’apprentissage du niveau scolaire avec un niveau élevé de rendement.

 

    Principes d’équité relatifs aux pratiques d’évaluation des apprentissages scolaires au Canada

    Télécharger le document PDF (Centre for Research in Applied Measurement and Evaluation [CRAME], University of Alberta)

    Le document Principes d’équité relatifs aux pratiques d’évaluation des apprentissages scolaires au Canada décrit un ensemble de principes et de lignes directrices généralement reconnus par les organismes professionnels comme indiquant que les pratiques d’évaluation sont équitables dans le contexte éducatif au Canada. Les évaluations dépendent du jugement professionnel; les principes et les lignes directrices présentées dans ce document indiquent les enjeux à prendre en compte dans l’exercice de ce jugement professionnel et dans les efforts visant à ce que l’évaluation soit juste et équitable pour tous les élèves.