Pour soutenir les apprenants de divers milieux, la Nouvelle-Écosse offre une programmation dans différentes langues.

Le programme d'Anglais langue première

Le programme d'Anglais langue première est offert de la maternelle à la 12e année dans sept régions éducatives autour de la province. La langue d'enseignement est l'anglais.

Le programme de Français langue première

Le programme de Français langue première est offert de la maternelle à la 12e année dans les écoles qui font partie du Conseil scolaire acadien provincial.

  • La langue d'enseignement est le Français.
  • Les élèves de ce conseil étudient également l'Anglais langue première à compter de la 4e année.
  • Ce programme de Français langue première est conçu pour l’élève dont le père ou la mère a le droit, en vertu du paragraphe 23 (1) ou (2) de la Charte canadienne des droits et libertés, à l’éducation de langue française en Nouvelle-Écosse.
  • Selon l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés, un enfant a le droit de fréquenter une école de langue française en Nouvelle-Écosse si un de ses parents est :
    1. Citoyen canadien dont la première langue apprise et encore comprise est le français, ou ;
    2. Citoyen canadien et a reçu son instruction, au niveau primaire, en français, au Canada, ou ;
    3. Citoyen canadien dont un enfant a reçu ou reçoit son instruction au niveau primaire ou secondaire, en français, au Canada. 

Français langue seconde

Français langue seconde est destiné aux élèves pour qui le Français est une langue seconde. Ces programmes sont offerts dans les régions éducatives qui offrent l'Anglais langue première.

L'enseignement du Français langue seconde comprend les programmes suivants:

  • Français de base (4e à la 12e) -  obligatoire de la 4e à la 9e année, est un programme où le français est appris et enseigné dans des périodes d’enseignement spécifique. 
  • Français intensif (programme non-officiel) (6e) – est offert comme un modèle alternatif au Français de base en 6e année.
  • Français intégré (7e à la 12e) - Ce programme facultatif est offert aux élèves qui souhaitent développer un plus haut degré de compétence en Français. Les élèves de ce programme de la 7e et de la 8e année suivent un bloc intégré d'arts langagier en Français et d'études sociales en français. De la 9e à la 12e année, les élèves suivent un cours d'arts langagier en Français et un autre cours en Français.
  • Programme d’immersion en Français - Le programme d'immersion est une autre approche à l'apprentissage du Français et offre une structure où l’enseignement et l’apprentissage du Français est plus intense et se concentre sur la littératie qui est intégrée dans les diverses disciplines enseignées en Français. Le but du programme est d'aider les élèves à développer un niveau élevé de compétence en Français. Les matières enseignées en Français sont équivalentes à celles du programme anglais.
    • Immersion précoce commence en maternelle et se poursuit jusqu'à la 12e année.  
    • Immersion tardive commence en 7e année et se poursuit jusqu'en 12e année. 

Lorsqu'ils sont offerts, les langues Mi'kmaq ou Gaélique peuvent satisfaire aux exigences obligatoires du Français de base. L'apprentissage de la langue Mi’Kmaq permet aux élèves de mieux comprendre la culture et l’identité Mi’kmaq. Le but de l'enseignement de la langue gaélique est d'encourager l'intérêt et la curiosité pour le patrimoine gaélique et de développer les aptitudes auditives / orale, de lecture et d'écriture en gaélique.

Anglais – langue additionnelle

Des gens de toutes les régions du monde contribuent au tissu social, culturel, économique et linguistique de la Nouvelle-Écosse. La diversité est reflétée chez les élèves de la province, à la fois par leurs contributions et aussi par leurs besoins uniques. Un nombre croissant d'élèves viennent de foyers où d'autres langues que l'anglais sont parlées.

La programmation et les services relatifs à l'anglais langue additionnelle doivent appuyer les élèves, qui en ont besoin, pour qu’ils réussissent à maîtriser la langue anglaise et ce, grâce à des opportunités qui leur permettront de développer leur potentiel individuel. Bien que les programmes et les services pour l’Anglais langue additionnelle soient principalement conçus pour les nouveaux arrivants, ils peuvent aussi appuyer les autres élèves qui en ont besoin.

La programmation pour l’Anglais langue additionnelle, (Guidelines  for English as a Second Language : Programming and Services) a trois buts principaux:

  • identifier les besoins des élèves issus de milieux culturels diversifiés et dont la langue maternelle n'est pas l'anglais afin qu'ils puissent progresser avec succès dans leur apprentissage
  • fournir des opportunités équitables aux élèves qui ont peu ou pas de connaissance de la langue anglaise afin qu’ils puissent atteindre  les résultats d'apprentissage 
  • valoriser la langue première et la culture de l'élève tout en engageant l’élève à développer ses connaissances et habiletés en anglais. De plus, la programmation encourage une image de soi positive. L'environnement d'apprentissage doit valoriser la diversité et œuvrer pour rapprocher les cultures et éliminer le racisme.

Les premières étapes pour répondre aux besoins des apprenants en anglais langue additionnelle consistent à identifier :

  • la maîtrise de la langue : l’écoute, l’oral, la lecture et l’écriture
  • le profil académique
  • les besoins sociaux / émotionnels / comportementaux
  • les considérations culturelles

Certains élèves qui bénéficient de l’appui en Anglais langue additionnelle peuvent avoir besoin de soutien et de counselling supplémentaires, car leur situation personnelle rend l'apprentissage difficile. L’équipe qui les appuie puisent dans les pratiques gagnantes afin d’élaborer une programmation efficace pour eux.