Les programmes d'études de la Nouvelle-Écosse mettent l'accent sur des concepts clés et encouragent les élèves à approfondir leurs connaissances et à mieux comprendre un sujet.

Ils reflètent également les habiletés de base dont les élèves ont besoin pour réussir maintenant et dans le futur.

Les résultats d'apprentissage consiste en une série d'énoncés de résultats d’apprentissage décrivant les compétences que les élèves devraient démontrer à la suite de leurs apprentissages selon un continuum de la maternelle à la 12e année. Les enseignants et les administrateurs se réfèrent aux guides des programmes d'études pour concevoir des environnements et des expériences d’apprentissage qui reflètent les principes de l’apprentissage et qui tiennent compte des divers besoins et intérêts des élèves.

Les résultats d’apprentissage des programmes d’études sont des déclarations de ce que l'apprenant sait, peut faire et valorise à la fin du processus d'apprentissage. Les résultats sont écrits sous forme d'énoncés généraux et de haut niveau qui sont au centre de l'apprentissage; ils ne doivent pas être des tâches d'apprentissage pouvant être accomplies en une seule leçon. Les résultats d’apprentissage sont les éléments clés permettant d'identifier les compétences dans une discipline en particulier.
 
Les indicateurs servent de preuves que les enseignants recherchent pour déterminer dans quelle mesure les résultats d'apprentissage souhaités ont été atteints. Bien qu'il existe de nombreuses façons pour les apprenants de s'appuyer sur les preuves d'apprentissage, ces indicateurs guident l'instruction en identifiant ce que les apprenants doivent savoir et être capables de montrer et de faire en relation avec le résultat. Les indicateurs d'un résultat ne doivent pas être interprétés comme une liste de contrôle ou une liste hiérarchisée d'activités d'enseignement.

En résumé, ces indicateurs :

  • fournissent l'intention (profondeur et largeur) du résultat;
  • définissent le niveau et les types de connaissances et de compétences / processus visés par le résultat
  • sont atteints grâce à diverses stratégies d’enseignement; trouvé dans les guides pédagogiques et autres ressources approuvées.

L’approche par compétences exige un curriculum authentique, engageant, rigoureux et significatif. Ce curriculum est  «riche et intéressant, plein d'idées et d'expériences enrichissantes visant à inspirer les élèves à en savoir plus.

Dans l’optique d’aider les gens à adopter les changements et à s’y adapter pour améliorer l’apprentissage, la Nouvelle-Écosse a élaboré, en collaboration avec le Conseil atlantique des ministres de l’Éducation et de la Formation (CAMEF), des énoncés clairs décrivant ce que les apprenants sont censés savoir et être capables de faire et ce à quoi ils sont censés être capables de réfléchir à l’issue de leurs études secondaires. Ces domaines de compétence décrivent des attentes non seulement pour chaque domaine particulier du programme d’études, mais également pour ce qui est des attitudes, des compétences et des connaissances que les apprenants acquièrent de façon transversale dans le cadre des différentes matières du programme d’études. Les domaines de compétence transdisciplinaires confirment la nécessité pour les apprenants d’établir des liens et de développer leurs capacités sur l’ensemble des matières du programme d’études, s’ils veulent être prêts à répondre aux exigences que nous imposent régulièrement la vie, le travail et l’apprentissage et qui continuent sans cesse d’évoluer, aussi bien dans le monde d’aujourd’hui qu’à l’avenir.

Un curriculum rigoureux encourage la maîtrise non seulement de compétences en lien avec les matières académiques mais aussi la maîtrise des compétences cognitives d'ordre supérieur. Il intègre le programme d’études, l'enseignement et l'évaluation selon des normes et des attentes élevées. Il se concentre sur l'intégration des compétences.  Il est cohérent et encourage les élèves à s'attaquer à des tâches complexes. Les progrès et les performances des élèves sont évalués de plusieurs façons.
 
Un curriculum sensible à la culture et à la langue établit un lien entre les antécédents sociaux, culturels, familiaux et linguistiques de l'élève et ce qu'il apprend en classe. Le curriculum valide, affirme et renforce l’identité culturelle de l’élève et crée les conditions propices à son apprentissage.
 
Le monde à l’extérieur de la salle de classe ne peut être compris que du point de vue d'une seule matière académique.  Le monde est transdisciplinaire et il exige des connaissances et des habiletés qui doivent être développées au sein de toutes les matières. Un curriculum transdisciplinaire met cette réalité en évidence et cherche à construire une meilleure compréhension, durable et transférable du monde qui nous entoure. En intégrant les divers sujets et en établissant un lien entre ces matières et les préoccupations du monde réel, le curriculum est plus mémorable et significatif. Les programmes d'études sont soigneusement et stratégiquement intégrés afin que ce que les élèves apprennent soit significatif et applicable aux situations du monde réel. Les élèves s'appuient sur des connaissances et des habiletés disciplinaires dans le processus de maîtrise des connaissances et des habiletés interdisciplinaires.